Le sucre : l’amertume du plaisir !

Le sucre : le plaisir au goût amer

Petit point de vocabulaire, pour être juste il faudrait parler de glucides. Parmi ceux-là, on distingue les sucres simples de type saccharose (issu de la canne à sucre, de la betterave) et le fructose (contenu dans les fruits) des sucres complexes (que m’on trouve dans le pain, les céréales, le mil, pomme de terre… ).

Les français consomment en moyenne entre 25 et 35 kg de sucre par personne par an alors que les recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale pour la Santé) sont de ne pas dépasser 25 g par jour !

réduire sa consommation de sucre, contrôle glycémie

Ce qui soulève problème aujourd’hui c’est la surconsommation de sucre simple qui a clairement des effets néfastes sur la santé. En effet, la surconsommation de sucre provoque une augmentation de la glycémie. Pour rétablir un taux de glycémie physiologique normal, le pancréas sécrète de l’insuline. Mais les sécrétions répétées d’insuline participent à l’épuisement du pancréas et à la désensibilisation des cellules à cette même insuline. Au fil du temps, il en résulte un diabète de type 2 et la mise sous traitement des malades.

De plus, l’insuline bloque une hormone appelée leptine, hormone de régulation de la satiété. Lorsuqe le cerveau identifie une insuffisance de leptine, il déclanche des mécanismes de stockage . En d’autres termes, il en résulte que les gens veulent manger davantage et bouger moins.

Le sucre contribue également à la synthèse de la graisse et favorise donc son stockage dans l’organisme, entraînant ainsi un surpoids, lui-même en partie responsable de l’augmentation des risques cardio-vasculaire.  Les dernières recherches tendent à prouver que le sucre est impliqué dans les maladies de dégénérescence (la maladie d’Alzheimer et maladie de Parkinson).

Comment réduire sa consommation ?

Lire la suite

Publicités

Mais pourquoi y a t’il du sucre dans les produits salés ?

sucre

On le sait il faut éviter de manger trop gras, trop sucré, trop salé …. mais alors pourquoi trouve-on autant de sucre dans les produits salés ?

Lire la suite

Découvrez la face cachée du Coca-Cola!

cannetteL’été, lors de fortes chaleurs, où à l’apéritif, la canette de coca a pris ses habitudes et trouvé ses quartiers dans nos frigos.

Et pourtant, on l’ignore souvent mais en dix minutes, avec une canette de COCA on a ingurgité l’équivalent de 7 morceaux de sucre, source . C’est l’acide phosphorique contenu dans le liquide et la fraîcheur du soda  qui masquent le sucre et donne l’illusion d’une sensation de désaltération.

Dans les minutes qui suivent, votre corps va subir les effets du surplus de sucre, l’insuline est sécrétée en masse dans le pancréas afin de transformer le sucre en graisse, élément de stockage énergétique. Très vite après, les stocks de sucre présents dans le foie le saturent : le sucre est donc rejeté dans le sang. La caféine présente dans le soda et la forte quantité de sucre mise à disposition dans le sang donne un effet coup de fouet.

Une heure après avoir ingurgité votre canette de Coca, le stock de sucre disponible dans le sang s’effondre, vous entrez en hypoglycémie : votre énergie physique et mentale s’effondre également. C’est l’appel pour un nouveau COCA.

Suis-je accro au Coca ?

Il est difficile de se remettre à boire de l’eau pour se désaltérer lorsque l’on est habitué pendant des années à boire des boissons sucrées. L’eau présente un goût alors fade.

Le sucre est souvent assimilé à une drogue, en effet, après en avoir ingurgité, le corps se met à produire plus de dopamine, hormone stimulant le « centre du plaisir » : même réaction qu’après l’absorption d’héroïne.

Une étude à démontré que le sucre serait plus addictif que la cocaïne

Pourquoi arrêter le coca ?

  • l’acide phosphorique, qui interfère avec le métabolisme du calcium, et cause de l’ostéoporose ainsi qu’un ramollissement des dents et des os ; le Coca-cola possède une acidité désastreuse pour la dentition. La sensation que vous avez après avoir bu du coca est due à son taux d’acidité très élevé (plus que le citron). Vous pouvez tenter l’expérience de laisser une pièce de monnaie sale dans un verre de coca pendant 30 minutes …
  • le sucre, facteur de diabète, maladies cardiovasculaires, inflammation chronique, arthrose, cancer
  • l’aspartame : il y a plus de 92 effets secondaires liés à la consommation d’aspartame
  • la caféine, qui peut provoquer tremblement, anxiété, insomnie, maux de crâne, hypertension, déminéralisation et perte de vitamines.

N’oubliez pas…

France 2 avait réalisé un reportage concernant la secrète recette de Coca-Cola. Savons-nous vraiment ce que l’on boit ?